Comité stéphanois

Le blog du comité stéphanois a maintenant cessé ses activités depuis mai 2013.

07 novembre 2013

Campagne contre le fichage ADN

ADN

Un nouveau procès en appel pour refus de prélèvement ADN s’ouvrira le 3 décembre à Rennes. R, militant contre l'aéroport de NDDL et son monde, avait été arrêté lors d'une action collective. Il risque aujourd'hui un an de prison et 15 000 euros d’amende pour avoir refusé de donner son ADN lors de sa GAV. C'est une personne de plus dans la longue liste des opposant-es au fichage, inquiétés pour avoir refusé la prise ADN.

A ce jour on estime que plus de 2 millions de Français-es ont fait l’objet d’un prélèvement ADN durant leur garde à vue ou leur détention même pour des faits bénins. Le Fichier des empreintes génétiques (FNAEG) permet actuellement de collecter des informations personnelles sur 30 000 nouvelles personnes par mois.

Les procès intentés à des militant-e-s aujourd'hui ne sont que la face visible de l’iceberg de la répression, puisque le fichage ADN est devenu quasi-systématique lors des gardes à vue. De plus, il arrive que les personnes se fasse prendre leur ADN à leur insu ou sous la menace, sans que les policiers les informent des possibilités de refus.

Si le prélèvement suppose en principe l’accord du mis cause, de fait, refuser représente aussi un délit permanent et la personne qui refuse peut se voir harcelée indéfiniment par la justice. C'est la situation de R aujourd'hui. Le prélèvement concerne aujourd’hui toute personne simplement soupçonnée d’à peu près n’importe quel délit. En clair, l’existence du FNAEG revient à une volonté de fichage généralisé et systématique de toute la population, il entre dans la logique de contrôle social et d’inflation sécuritaire qui envahit de plus en plus nos sociétés. l’ADN est de fait un outil effroyablement puissant pour surveiller les individus, avec la conservation des données pendant 40 ans.

Comme la vidéosurveillance, la biométrie, les fichiers divers, le fichage ADN s’inscrit dans une logique globale de contrôle des populations considérées "dangereuses" par le pouvoir (jeunes des banlieues pauvres, étudiant-e-s et lycéen-ne-s "agité-e-s", chômeu-rs-ses, sans-papiers, militantes, squatter-euses, grévistes, etc.). Cette logique de contrôle et de fichage de la population contient intrinsèquement les germes d’une société totalitaire et compromet un peu plus notre aptitude à nous organiser pour un changement social.

C'est parce que nous sommes tous et toutes en butte à la répression que des collectifs* de Nantes appellent à se solidariser avec les réfractaires au fichage par une semaine d'information et d'actions contre le fichage ADN du 25 novembre au 1er décembre.

REFUSONS LE FICHAGE ADN

ABOLITION DU FNAEG

RELAXE POUR TOUS ET TOUTES

Premiers signataires :*Comité Anti-Répression Issu de la Lutte Anti-Aéroport, NATCHAV (contre tous les enfermements)

Le tract en PDF ici !

Posté par Leolonico à 16:36 - Soutiens - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Une mine d'or à ciel ouvert en Chalcidique !

Lettre ouverte des collectifs français Non aux pétrole et gaz de schiste et de houille* en soutien aux opposants au méga-projet de la mine d'or en Chalcidique


A l'attention de M. Constantin CHALASTANIS
Ambassadeur de Grèce à Paris
17, rue Auguste Vacquerie
75116 Paris


Monsieur l'Ambassadeur,

Par la présente, les Collectifs français "NON aux pétrole et gaz de schiste et de houille" tiennent à manifester leur soutien aux citoyen-ne-s grec-que-s arrêté-e-s qui s'opposent pacifiquement au méga-projet minier de Calcidia : menacé-es, emprisonné-es, ils-elles sont désormais criminalisé-e-s par l'Etat grec. Sans preuves, l'Etat est en train de les accuser d'appartenir à une organisation criminelle, bien structurée et militarisée. Il est inadmissible que des personnes qui luttent pour leur dignité, la fraternité, la solidarité et l'égalité soient traité-e-s comme des criminels, réprimées brutalement par la police nationale. Nous ne pouvons tolérer que l'Etat mette sur le même plan, celui des extrêmistes, les criminels nazis d'Aube Dorée, qui tuent et menacent d'un côté et de l'autre les opposants à ce projet de développement dévastateur au nom d'un "sauvetage économique" du pays. Depuis 2 ans que les habitants de la région de Chalcidique s'opposent à ce projet de mine à ciel ouvert par la multinationel Eldorado Gold, avec leurs soutiens grecs, toutes les démarches vis-à-vis des administrations concernées, toutes les tentatives de concertation, de négociation, ont été mises en oeuvre.

Il en est globalement de même pour tous les opposants européens aux hydrocarbures dits non conventionnels et aux projets miniers, qui ne peuvent accepter que des entreprises utilisant des techniques notoirement et définitivement polluantes, obtiennent une mainmise totale sur leurs ressources naturelles essentielles, et sur la qualité de leur existence. Cette prise de position vaut pour toute exploration et exploitation d’hydrocarbures non conventionnels, ou d'autres ressources naturelles.

C’est donc devant l'absence de considération des intérêts vitaux des populations, que les manifestations pacifiques, voire la désobéissance civile non violente dans certains cas, restent aujourd'hui l'unique façon de faire entendre par nos gouvernements nos craintes et notre refus de voir détruits à jamais nos territoires, de voir compromise notre santé, celles de nos enfants et de leurs descendants, de savoir les générations futures criminellement exposées aux pires difficultés climatique (**) et à des problèmes cruciaux pour l'approvisionnement en eau. C'est pourquoi nous vous prions, Monsieur l'Ambassadeur, de transmettre aux autorités grecques, et à Monsieur le Premier Ministre en particulier, les profondes préoccupations des collectifs français dans leur ensemble concernant la liberté de manifester - principe inscrit dans les lois européennes et celles de votre pays - et de manière plus fondamentale encore, le droit de chaque être humain à vivre dignement dans un environnement sain.

Les collectifs français opposés à l'exploration et à l'exploitation des hydrocarbures de schiste et de houille tiennent à témoigner leur solidarité aux résistants de Calcidia dont ils saluent le courage et la détermination. Ils se solidarisent avec les manifestations qui seront organisées le samedi 9 novembre prochain.

Ensemble et d'une même voix, nous appelons le gouvernement grec et son pouvoir judiciaire

> à libérer les 2 personnes qui se trouvent en détention préventive

> d'arrêter les poursuites judiciaires contre les activistes et de lever leurs chefs d'accusation

> d'arrêter immédiatement l'activité de Eldorado Gold à Skouries

Vous remerciant de bien vouloir transmettre nos inquiétudes et notre détermination à lutter ensemble contre des projets miniers insupportablement polluants, nous vous prions de recevoir, Monsieur l'Ambassadeur, l'assurance de notre très haute considération. Les Collectifs français "NON aux pétrole et gaz de schiste et de houille" NON AUX HYDROCARBURES DE SCHISTE ET DE HOUILLE, NON AUX ÉNERGIES EXTRÊMES, NI ICI NI AILLEURS, NI AUJOURD’HUI NI DEMAIN NON A L'EXTRACTIVISME SAUVAGE ET DANGEREUX

* Collectifs citoyens opposés à l'exploration et à l'exploitation des hydrocarbures « non conventionnels », à la fracturation du sous-sol, aux forages extrêmes et appelant à une véritable transition énergétique pérenne.

(**http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/28/par-prudence-les-experts-du-giec-auraient-sous-estime-les-effets-durechauffement_ 3486406_3244.html « Par prudence, le GIEC aurait sous-estimé les effets du réchauffement » LE MONDE | 28.09.2013 Par Stéphane Foucart

Collectifs signataires :

Isérois Stop aux GHRM (38), Stop gaz de schiste Anduze (30), Roynac (26), Garrhodstopgaz Gard Rhodanien (30), Non au gaz et pétrole de schiste et de couche IDF (75), Garrigue Vaunage (30), Causse Méjean Gaz de schiste Non (48), Basta! Gaz Alès (30), Orb Jaur non au gaz de schiste (34), Pays cigalois (30), Montpellier Littoral contre les gaz et pétrole de schiste (34), NPGDS du Bocage Gâtinais (77 – 89 – 45), Houille ouille ouille (59-62), 91 non au gaz et pétrole de schiste, Bassin de Thau (34), Sète (34), Eco'lectif Dégaze Gignac et Environs (34), GAZPART (02), Florac Non au Gaz de Schiste (48), Non Gaz La Canourgue (48), du Narbonnais (11) Non Gaz et Pétrole de Schiste, 32 Non au gaz de schiste, Briard 77, stop gaz de schiste et de couche Lorraine (54, 55, 57, 88), Barjac(30), les Dindons de la farce, les Taupes énervées, collectif ALDEAH (alternatives au dévelopement extractiviste et anthropocentré) adresse postale : Jacqueline Balvet – collectif stop gaz de schiste Anduze Les Campanèzes – Chemin de la Cabanette – 30140 – St Sébastien d'Aigrefeuille

9 novembre 2013 Halkidiki Français FINAL copiernet

Posté par isabeaudeloere à 11:54 - Soutiens - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
 
Anti-Terrorisme
Manifestations Monde en lutte Nos positions Soutien Tags cuisine Chants révolutionnaires Liens
« novembre 2013 »
dimlunmarmerjeuvensam
     1 2
3 4 5 6 78 9
10 1112 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Flux RSS des messages
Flux RSS des commentaires